fashion degrouth

Décroissance de la mode: moins mais mieux

La décroissance pourrait être l’avenir du secteur de la mode, car elle consiste à réduire de façon contrôlée les économies et les nouveaux matériaux, tout en maintenant les revenus par une augmentation de la valeur. Selon un nombre croissant d’experts et d’écologistes, il pourrait s’agir de la meilleure approche pour que l’industrie de la mode s’attaque véritablement à la crise climatique. La décroissance implique une contraction économique planifiée et une production réduite. Dans le secteur de la mode, la valorisation de la qualité implique l’allongement de la durée de vie d’un vêtement, qui constitue l’un des moyens les plus efficaces pour réduire l’empreinte écologique et pour étendre les services d’entretien des vêtements appréciés. Les marques doivent trouver de nouvelles façons d’apporter de la valeur à leurs clients qui ne soient pas liées à la production afin de maintenir ou d’augmenter leurs bénéfices.

Il n’existe pas d’alternative unique à notre modèle de consommation actuel, mais de nouveaux modèles industriels qui tentent de s’aligner sur les principes de l’économie circulaire. Parmi eux, il y a la revente, la confection, la location, l’upcycling et le raccommodage. De même, l’achat de vêtements d’occasion ou de textiles fabriquées à partir de matériaux recyclés. « La décroissance est passionnante car elle ouvre une pluralité d’actions et d’expressions dans le domaine de la mode », a déclaré Kate Fletcher, professeur à l’Université des arts de Londres (UAL), citant notamment l’agriculture régénérative, les réparations, le recyclage, l’upcycling et le localisme. Comme le décrit Susan Paulson, co-auteur de The Case for Degrowth, l’une des façons de parvenir à la décroissance est « d’élargir le champ des possibles, et c’est en train de se faire. »

S’il n’existe aucun exemple de stratégie de décroissance complète, les experts estiment que les initiatives existantes mises bout à bout pourraient en constituer quelque chose de très proche. Un exemple de ce type d’initiatives est The Trampery, le plus grand campus londonien de studios de mode pour l’innovation et le développement durable. Notamment, son programme Sustainable Fashion Accelerator se concentre sur l’intégration du développement durable dans les nouveaux modèles commerciaux.

Des stratégies plus spécifiques aux marques sont, par exemple, la marque britannique Toast et son service de réparation gratuit « Toast Renewal », ou son initiative « Toast Circle », qui offre la possibilité d’échanger des vêtements dans ses magasins, et sa ligne « Made to Order », qui vise à minimiser les déchets. Reture, le marché de la mode durable met en relation les consommateurs avec des créateurs internationaux qui, comme le décrit Sara Arnold, d’Extinction Rebellion, peuvent « recycler des vêtements usés en trésors uniques. » Citons également ReKnit, un projet de la chercheuse britannique Amy Twigger Holroyd, qui encourage et apprend aux gens à rénover leurs tricots. Fixing Fashion, l’académie d’entretien et de réparation en ligne suit un principe similaire.

En résumé, la décroissance de la mode signifie fondamentalement consommer moins et produire moins, et l’industrie de la mode commence à comprendre qu’elle doit trouver de nouvelles formes rentables pour y parvenir. La partie la plus délicate est bien sûr de trouver des moyens de transformer ce « moins » en nouvelles opportunités commerciales, afin que l’économie ne s’arrête pas, chose que les détracteurs de la décroissance craignent le plus. Il ne s’agit pas d’arrêter de travailler, mais de travailler avec de nouvelles priorités en tête. Mathilda Tham (PhD), de Earth Logic, affirme que la décroissance n’est pas une récession, mais une réduction planifiée. C’est pourquoi la législation et les infrastructures sont la clé de son succès, car l’imagination est là, mais il faut un soutien institutionnel pour aider et protéger les entreprises qui souhaitent se consacrer à la réduction de la production et des déchets.

Pour en savoir plus sur le découplage de la production et du profit : https://tekstila.net/en/circular-bussiness-models-production-decoupling/

Compartir
Rechercher

Fashion brands you don't want to miss

Be first to discover new arrivals of unsold and shop return fashion collections from brands. Only professional channel

Tu as besoin d'aide?